07.87.20.95.86         jymvtc@gmail.com

 

Réservation en ligne
"Voyagez confortablement, tous ensemble"

Molac

Circuit historique seconde guerre mondiale

2 – Molac : Stèle U.S.A.A.F., en hommage aux équipages du bombardier B-17 « Hun Hunter » et du B-17 « Boomerang » tombés le 16 avril 1943.
Ce jour-là, 89 bombardiers de la 8ème U.S. Army Air Force ont pour cible la base de sous-marins de Saint Nazaire. 8 avions vont être abattus et 30 endommagés. 81 aviateurs seront portés disparus, 7 blessés et 1 tué seront ramenés dans leur avion.
« Hun hunter »
Le bombardier B-17 Flying Fortress nommé « Hun hunter » fait partie de ce raid.
A l’approche de la cible, l’avion est touché par la Flak allemande, blessant certains membres de l’équipage. L’avion maintient sa trajectoire et parvient à larguer ses bombes sur la cible. Immédiatement après il est attaqué par des avions de chasse allemands. Le feu fait rage dans l’avion, le moteur trois s’embrase et l’ordre d’évacuation est donné. Une aile de l’avion se brise, une explosion coupe l’avion en deux parties. La partie avant tombe en spirale empêchant la plupart des aviateurs de rejoindre une sortie à cause de la force centrifuge.
Un seul d’entre eux y parvient. Il se nomme LAZZARO, il a 27 ans et il est capturé.
Dans la partie avant qui s’est écrasée au sol, un aviateur sort en rampant. Il est vivant, après une chute de 5 000 mètres. Il se nomme BURMAN, il a 24 ans, il est capturé et soigné.
MERICLE 24 ans, DUNCAN 23 ans, JONES 20 ans, OLSON 24 ans, BURNETTE 29 ans, STANKO 25 ans, LIVENGOOD 28 ans et JONES 33 ans, sont tués et inhumés au cimetière de Molac.
Après la guerre leurs corps sont transférés au cimetière militaire américain de Bretagne à Saint James puis aux USA pour la plupart d’entre eux.
Une stèle est inaugurée en septembre 1994 par Henry BURMAN (le pilote miraculé) dans la commune de Molac.
2 – Molac : Croix sur le lieu de crash de la partie avant du B-17 « Hun Hunter » et lieu de récupération du Lt Henry M. BURMAN, pilote.
Une croix est érigée sur le lieu de chute exact de l’avant du bombardier. BURMAN sorti indemne du crash se traine en rampant et perd connaissance. Il est ramassé par des habitants du lieu-dit Le Favre qui le ramène chez eux. Il reprend ses esprits mais quelques minutes plus tard les allemands le capture.
« Boomerang »
Le bombardier B-17 Flying Fortress nommé « Boomerang », de la 8ème U.S. Army Air Force décolle de la base de Chelveston en Grande Bretagne vers 9h00. Il participe au raid qui doit bombarder la base de sous-marins de Saint Nazaire.
Après avoir largué ses bombes sur la cible, il est attaqué successivement par 6 avions de chasse allemands par l’avant. 3 moteurs sur 4 sont détruits et les commandes sont sectionnées. Le navigateur reçoit un obus en plein poitrine et meurt. Le bombardier et le pilote sont blessés et l’ordre d’évacuation est donné.
Tandis que l’équipage parvient à sauter en parachute, l’avion s’écrase avec le corps du navigateur dans l’étang de Gournava sur la commune de Pleucadeuc.
CARPENTER est tué et inhumé au cimetière militaire américain de Bretagne à Saint James. Son nom est inscrit sur la même stèle que pour l’équipage du « Hun hunter » à Molac.
STEENBARGER, MILLER, DEWIG, WALL, GILBERT, LEWIS et VARHOL sont capturés.
MAYO, MARKLAND e FORD parviennent à s’évader avec l’aide des habitants et de la résistance, jusqu’en Espagne.
Sur cette mission l’équipage était composé de 11 membres, un photographe militaire ayant été embarqué à bord.
Profitez d’un récit complet avec Jym VTC !